Travailler moins, travailler mieux

travailler moins, travailler mieux

Comment allez vous en ce dimanche matin?
De mon côté, tout va bien ! Malgré la grisaille qui couvre la rivière que j'ai la chance d'observer depuis ma fenêtre.
Cette semaine, j'ai eu plusieurs séances de coaching business avec des femmes au profil très différents. Je vous en parle régulièrement sur mon compte facebook (je vous promets d'ailleurs de les partager plus régulièrement sur la page Afropreneuses).
Donc cette semaine, coaching donc avec l'une d'entre vous qui se reconnaitra certainement. Nous étions dans la partie organisation de son programme Upgrade Your Game et comme je le fais en chaque début de séance, nous avons vu son emploi du temps actuel. Entre ses activités professionnelles et son travail domestique, elle travaille entre 90 et 100 heures par semaine. Je vous laisse deviner l'effroi dans sa voix quand elle a fait le calcul. Ces chiffres ont d'ailleurs été confirmés par une récente étude.
Je ne vais pas vous mentir, j'ai moi aussi travaillé de nombreuses heures. Avant de me rendre compte que ca ne servait à rien. Que j'étais de moins en moins efficace. Irritable. Malgré les nombreux signaux que m'envoyait mon corps, je trouvais toujours un truc pour justifier de mes (toujours plus) nombreuses heures de travail.
"Qui va faire le job à ma place?"
"Le nombre de commande va baisser?"
"Je dois absolument communiquer"

clarisselibene



A la naissance de ma fille, il y a quatre ans, j'ai fait un choix radical, réduire drastiquement mon temps de travail, en vérité, j'ai changé ma croyance liée au sommeil. J'ai décidé que dormir faisait désormais partie intégrante de mon job. Depuis 4 ans donc, je fais systématiquement la sieste. La seule période où je n'ai pas respecté ce rythme, c'est simple, j'ai fait un burn out! Depuis septembre, sieste est clairement inscrit dans mon agenda, tous les jours, du lundi au vendredi de 13h30 à 15h. Je reçois une notification de Google Agenda quand il est temps de dormir. Je dors, pour être plus en forme pour moi, mes enfants, et mes clientes qui me font confiance pour être 100% disponibles pendant nos séances.

Mais c'est difficile de s'accorder le droit de dormir. Killer Mike en parlait dans un des épisodes de sa série sur Netflix que je vous invite vraiment à regarder. Il montre à quel point nous avons peur d'être vues comme "lazy", des fainéantes. C'est bien ce qu'on dit du noir et la manière dont on le caricature. Bon à rien qui passe son temps à dormir sous les cocotiers. Du coup, pour ne pas ressembler à l'image que l'on se fait de nous, on ne dort pas. Ou tout du moins, pas autant qu'on le devrait.
Quelques signes que vous ne dormez pas assez : 

  • somnolence

  • prise de poids

  • baisse de la libido

  • difficultés de concentration

  • perte de cheveux

  • anxiété et stress

  • santé fragile (rhumes, angines à répétition)

L'autre raison pour laquelle on a du mal à lever le pieds, c'est parce que, comme le dit Woody Allen, ne pas travailler, c'est ne pas occuper son cerveau à penser, en particulier à soi. Une sorte d'escape thérapie qui nous empêche de nous poser les questions que l'on doit se poser pour vivre une vie qui a du sens. Qui nous empêche de broyer du noir.
Le problème est que faire du travail un refuge est le meilleur moyen de se bruler les ailes et de s'empêcher de prendre plaisir, vraiment ,dans ce que l'on fait.

Et vous , soyez honnête avec vous même, combien d'heures travaillez vous? Dormez vous suffisamment? 

Hâte de vous voir au Summit pour vous parler de mes choix professionnels radicaux de vive voix.

Prenez grand soin de vous!

Clarisse

SelfcareClarisseComment