Etre l'ainée de la famille

Les petits frères et soeurs ne voient que notre capacité à user et abuser de notre "droit d'ainesse". On parle rarement du devoir d'ainesse et de ce que cela peut engendrer comme difficultés dans la vie d'un adulte, surtout d'une femme. - le devoir d'exemplarité - le devoir de disponibilité - le devoir, quasi sacrificiel, d'être avant tout l'ainé avant d'être soi meme

Lorsque je suis en séance de coaching et que je reconnais chez la personne qui me parle certains traits communs: - je ne sais pas dire non - j'accepte des clients à n'importe quelle heure du jour et de la nuit - je me sens coupable de refuser certains clients - je dis oui pour répondre aux besoins de mon client, meme si cela ne rentre pas dans le domaine de mes compétences - j'ai du mal à réclamer mon du

Lorsque je reconnais ces traits donc, je demande systématiquement : serais tu l'ainéE de ta famille? J'obtiens la réponse oui dans 95% des cas. Ne me demandez pas comment je le sais, je connais juste mon métier.

Chères ainéEs de frateries, sachez que vous avez, aussi, le droit d'être vous mêmes, de poser des limites, de demander de l'aide, de ne pas être disponible, d'être aussi là pour vous.

Et si vous avez besoin d'aide pour apprendre à dire non, rendez vous ici